sara guezmir

#Barbecheuse Of The Month: Sara Guezmir

Nom et Prénom 

Sara Guezmir

Âge 

18 ans

Qu’est-ce que tu fais dans la vie ?

Etudiante en communication et politique 

Qu’aspires-tu à devenir ?

Ce qui me permettra d’aider mon pays, quoi que ce soit. 

Même si j’ai tendance à l’oublier et rentrer dans la boucle de ceux qui ne s’attardent que sur le négatif avec comme slogan quotidien “mela bled”, je vis dans une petite bulle de soleil avec un potentiel qui équivaut à dix fois sa superficie. Je pense que c’est à nous tous, habitants de cette petite bulle, de faire en sorte que celle-ci reste ensoleillée aussi longtemps qu’elle se situe sur la carte.

Comment décrirais-tu la mode écologique ?

Une mine d’or ! Bien que je m’écarte de l’aspect écologique, on vit dans un monde où les effets de mode, enfants du système capitaliste, nous privent de subjectivité et d’originalité. Pour moi, rien ne vaut la trouvaille du mois, vêtement qu’on ne trouverait jamais dans nos Zara et H&M, qui nous pousse hors de notre zone de confort et qui nous fait nous sentir uniques. La mode seconde-main, c’est l’occasion de think outside the box, de laisser tomber les trendy clothes d’Instagram, et de s’acheter cette chemise violette à pois qui nous fait sourire. Bonus, tu contribues au devoir d’éco-responsabilité qui vient avec les enjeux climatiques actuels, alors, pourquoi pas ? Greta serait fière de toi.

Pourquoi Barbecha ?

Dans la continuité de mon argument, tu as la chance d’avoir une plateforme qui te mâche le travail, te sélectionne et te livre cette fameuse chemise violette, et avec le sourire ! Why the f.ck not ? Plus sérieusement,  je pense qu’ils livrent un message important et sont les premiers à le faire en Tunisie, avec une team impliquée qui croit en ce message.  J’ai toujours adoré le concept de seconde-main et ils ont créé la version 2.0, basically godsent. C’est une start-up qui a tout d’une grande et se veut écologique jusqu’au bout de ses packagings ! Ça peut paraître simple, mais commence par laisser tomber les soldes d’été où le massacre de ton compte en banque et de la planète est inévitable, et à la place, check ce qu’ils proposent !

Le changement que tu cherches à créer dans le quotidien des jeunes ?

Je ne sais pas si j’en ai le pouvoir mais, à mon échelle, je me transforme en attaché marketing de la mode seconde-main dès que le sujet est évoqué. J’essaie “d’initier” le plus de mes proches possible, parce que le changement commence autour de nous. La finalité de cette idée, c’est simplement de protéger notre planète, son patrimoine et accessoirement nous, ses habitants. 

Conclusion

Ce qui, pour moi, est le plus important, c’est de ne pas avoir peur de se remettre en question et de se demander ce qu’on peut améliorer dans notre mode de consommation, et dans celui de nos proches. Ça rejoint l’idée que j’ai évoquée, mais le pire est de tomber dans le “c’est pas une personne qui va changer les choses”, figure-toi que si, il suffit d’y croire, et les autres y croiront ensuite. On a la durée d’une vie pour espérer avoir un impact positif, ça laisse pas mal de temps mais il faut commencer ! Anyways, welcome to my ted talk

Sara.

Fermer

Barbecha

#responsibleshopping begins here

Fermer

se connecter

Fermer

Panier (0)

Panier est vide Pas de produits dans le panier.

Barbecha

#responsibleshopping begins here